Quand digitalisation rime avec piège à c**

Nous sommes entrés dans l'ère du digital, du numérique. La transformation que nous sommes en train de vivre est colossale : des entreprises bien établies ont été balayées faute de l'avoir compris. Mais même les entreprises les plus innovantes, à la pointe de la nouvelle ère, peuvent se planter royalement.

Ce midi, j'ai décidé d'acheter un bracelet Nike Fuelband véritable bijou de technologie pour geek. J'ai été convaincu quelques heures plus tôt par un utilisateur enthousiaste qui a fini de lever mes doutes, notamment sur la solidité et la fiabilité.

C'est donc très motivé que je me dirige vers l'Apple Store le plus proche, bien décidé à repartir avec ma dernière lubie. Arrivé dans ce temple du commerce, un doute m'assaille : est ce que comme son concurrent le Jawbone, ce bracelet comporte une fonction de réveil intelligent ? C'est une des fonctionnalités qui m'avait séduit et je n'ai pas envie d'acheter un bracelet qui en serait dépourvu. J'hésite, trépigne un peu, trifouille dans mon I-phone pour trouver l'information sur le net et commence à m'agacer de ne voir aucun des 3 762 vendeurs du magasin venir me proposer son aide. Enfin un vendeur s'avance, souriant, armé d'un Ipad. Je me dis alors que je vais avoir droit à une démonstration des légendaires méthodes de vente de l'armada Apple, qu'il va répondre à mes questions, peut être même trouver une vidéo de démo sur sa tablette. Et là le vendeur :

Lui - "Bonjour, êtes vous Alain ?"

Moi - "Heu, non ... mais"

Et le vendeur s'en va, l'oeil rivé sur son Ipad. Manifestement, la seule personne qui l'intéresse est un certain Alain qui a probablement pris rendez vous grace au site web d'Apple ou je ne sais quoi.

Une minute après ma mésaventure, un autre vendeur s'approche, souriant et armé lui aussi d'une tablette. Je suis sauvé !

L'autre Lui - "Bonjour. Vous êtes Alain ?"

Moi - "Non, toujours pas. En revanche ..."

Et le vendeur s'en va. Si un troisième était venu me demander si je m'appelais Alain, je pense que j'aurai répondu oui et posé mes questions sur le bracelet, et serai parti l'acheter ailleurs en disant que l'objet initial du rendez vous ne m'intéressait plus.

Je n'ai pas eu la patience d'attendre un 3ième membre de la secte des types qui cherchent Alain avec un Ipad. Je suis parti et n'ai rien acheté.

La digitalisation est un mouvement inéluctable qui va profondément bouleverser nos existences. Elle permet de développer de nouveau business models, de gagner en efficacité, et surtout, d'améliorer l'expérience client. La digitalisation n'est pas une fin en soit. Qu'un client puisse prendre rendez vous avec un vendeur, en ayant expliqué au préalable son problème, c'est formidable. Qu'un client puisse poireauter 10 minutes devant un rayon sans qu'un seul vendeur inoccupé n'ait l'idée d'aller lui demander s'il peut l'aider est incroyable ...

Pour communiquer, vendre, convaincre, interagir avec nos amis, clients ... nous disposons de nouveaux outils, comme par exemple le phénoménal prezi. Attention à ne pas en tomber amoureux : ils ne sont là que pour vous aider à être meilleurs dans ce que vous faites et peuvent se révéler très contre productifs si on l'oublie.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents