Trois étapes pour une communication efficace

Communiquer efficacement nécessite de suivre un processus rigoureux composé de 3 étapes. Les suivre dans l'ordre est absolument nécessaire. Il est à noter qu'elles correspondent globalement à celles décrites par Ciceron dans son oeuvre, "L'orateur idéal".

1ère étape : Répondre à une question.

Si vous ne pouvez pas écrire en une phrase à quelle question votre communication est une réponse, vous êtes probablement en train ... de faire du bruit qui n'intéresse personne. Pour être pertinent, écrivez la question que votre audience se pose et à laquelle vous apportez une réponse.

Cette étape est comme choisir l'emplacement de votre maison. Vous viendrait-il à l'idée de lancer la construction sans savoir où elle sera située, qui l'habitera ?

Il est rigoureusement inutile de faire autre chose tant que cette étape n'est pas complétée.

2ième étape : Structurer clairement.

Nous sommes bombardés d'information. 10 000 sollicitations par semaine nous dit Seth Godin, l'ancien directeur du marketing direct de Yahoo! Si votre message n'est pas clair, on ne vous écoute pas. Il n'y a aucune place pour des messages brouillons dans le monde d'aujourd'hui.

Souvent, le message est très clair dans votre tête. C'est déjà très bien. Mais à moins que votre communication ne soit destinée qu'à vous même, vous devez structurer. Les messages d'un Steve Jobs sont incroyablement structurés. Talentueux et perfectionniste à l'extrême, sa structure est tellement bien réalisée qu'elle est pratiquement invisible. Mais elle est là, très professionnelle.

La structure de votre communication, ce sont les plans, les fondations, bref, le coeur de votre maison. Vous l'avez auparavent placée à un endroit idéal pour vous, maintenant, vous devez la construire : fondations, plomberie, platres ... On ne fait pas la déco d'une pièce dont le ciment n'est pas encore sec et l'electricité par encore installée non ?

3ième étape : Délivrer comme un pro

La dernière partie est généralement celle qui obsède tout le monde : écrire ses slides, parler.

Powerpoint est un outil puissant mais incroyablement dangereux. Combien de fois ai-je vu des gens (à commencer par moi même) écrire leur slides et faire de jolies mises en forme sans savoir à qui ils allaient parler, quel était le message clé, quelle était la structure. J'ai même vu des gens (y compris moi même encore une fois), refuser de revoir leur message bien que non pertinent ou mal structuré, parce qu'un slide utilisait une belle photo, parce qu'un exemple utilisé était drôle (hors sujet, mais drôle).

Délivrer comme un pro se travaille : aucune place pour l'improvisation. Répéter, répéter, répéter encore. Pour maîtriser un discours parfaitement, 20 à 25 répétitions sont nécessaires. Sans forcement aller jusque là, 5 répétitions permettent de prendre de l'assurance, de voir les trous béants dans le discours, les blagues qui tombent à plat, les introductions laborieuses.

Là encore, tout ceci s'apprend et sans devenir acteur professionnel, il est possible d'obtenir des résultats remarquables. Paradoxalement, le fait que nous soyons bombardés d'information est une superbe opportunité : bombardés de communication, certes, mais très moyenne, il suffit d'être un peu pro pour sortir aisement du lot.

Plutôt qu'un long discours, un exemple avec le célébrissime "Commencement Speech" de Steve Jobs à l'université de Stanford.

1ère étape - la question que les étudiants se posent : que dois je faire pour devenir, moi jeune diplômé brillant, le nouveau Steve Jobs

2ième étape - la structure : Jobs va raconter 3 histoires (3, le chiffre magique en terme de communication).

3ième étape - délivrer comme un pro : cela se passe de commentaire, tout y est. Le langage corporel est incroyablement assuré mais il démarre humblement (dubitatio en réthorique). Ton clair, langage simple, émotions tout le long. La durée, 15 mn est optimale.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents