La technique la plus simple

Régulièrement, deux questions reviennent dans les formations que j'organise :

  1. Ne faut-il pas 10 ans pour maîtriser toutes ces techniques de persuasion ?

  2. Quelle est la technique la plus simple à apprendre



Pour la première question, la réponse est on ne peut plus simple : non, il ne faut pas 10 ans, mais il y a un coût. Le travail paie, et le plus important, la régularité. Il n'existe pas de technique pour s'améliorer instantanément, même s'il est possible de faire des progrès spectaculaires en appliquant les règles simples qui sont décrites sur ce blog.

La 2ième question est un peu plus compliquée : oui, il existe une technique applicable quasi instantanément, mais non, elle n'est pas si simple à utiliser. Quelle est cette technique ? La sympathie.

Etre sympa est une technique (eh oui) que l'on voudrait voir appliquer par tout bon vendeur. Qui n'a pas renoncé  à un achat pour lequel il était pourtant motivé, parce son interlocuteur l'a mal accueilli ? A l'inverse, qui n'a pas pardonné un service parfois un peu désordonné dans un restaurant, parce que les serveurs sont justement, particulièrement sympas.

Cette technique est tellement redoutable, qu'une catégorie de la population l'a adoptée et l'applique systématiquement : les escrocs. On reste fasciné de lire que tel ou tel arnaqueur, voire serial killer, lors de son procès, n'a pas été soupçonné par son entourage car ... il était tellement sympa. Robert Cialdini, référence sur les techniques d'influence, considère même que la sympathie est une des méthodes de manipulation les plus efficaces, comme si notre cerveau arrêtait subitement de raisonner lorsqu'il a à faire à quelqu'un d'agréable. Effrayant.

Pourquoi cette technique n'est pas aussi simple à appliquer ? Parce qu'on a tous 1000 raisons dans la journée d'être de mauvaise humeur, et de le faire plus ou moins payer aux personnes que nous côtoyons. Grave erreur, car c'est de l'influence abandonnée à des manipulateurs peu scrupuleux.

Etre sympa est avant tout une question d'état d'esprit, certes, mais cela peut se travailler. Cela aura 3 effets

  • vous serez plus agréable à vivre pour votre entourage et donc gagnerez en influence

  •  ce sera plus agréable à vivre pour vous. Rien que pour ça ...

  • et cerise sur le gateau, le type malhonnête mais sympa sortira un peu moins du lot

Bref : faites comme les routiers dans la fameuse émission de Max Meynier des années 80, soyez sympas ! 

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives