Leaders eat last

Simon Sinek est un enseignant chercheur de Harvard, devenu mondialement célèbre du jour au lendemain grace à une intervention lors d'un TEDTalk : "how great leaders inspire action".


Bestselling author, Simon Sinek

CREDIT: SIMON SINEK


J'ai eu la chance de le voir à Vancouver lors de son passage à TED lors de son dernier talk, où il démontre encore un fois, des capacités d'orateurs exceptionnelles, en plus bien sûr d'un discours particulièrement intéressant. 


Une nouvelle fois brillant, Simon Sinek y explique pourquoi certains individus obtiennent de leurs équipes une adhésion incroyable. En synthèse, il nous démontre que les grands leaders envoient le message qu'ils sont au service d'une cause, et que leurs équipes passeront toujours en premier : le leader n'est pas là pour se servir lui même, mais pour servir les autres. Il en a fait un livre, qu'il a d'ailleurs eu la gentillesse de me dédicacer (oui, Simon Sinek est un peu ma Britney Spears à moi et je hurle comme une ado quand je le vois). 


Son analyse est très convaincante, et rappelle tout à fait l'équation de la confiance, probablement un des outils de communication les plus puissants qui soit : un grand leader obtient des performances extraordinaires parce qu'il a un agenda personnel proche de zéro. 

Mais nous ne sommes pas tous de grands leaders, des Mandela, des Mère Thérésa, et quand nous voulons convaincre, nous cherchons à en tirer un bénéfice. Comment faire ? Eh bien c'est très simple : commencez par l'admettre le et concédez que vous avez un intérêt dans la transaction.

Il y aura bien sûr encore du travail à réaliser pour réaliser la transaction, mais rien n'est pire qu'un vendeur qui vient vous expliquer qu'il n'a pas d'autre intérêt que de vous rendre service et qu'il n'y gagne rien : c'est certainement faux, et si c'est vrai, c'est louche. Ou alors c'est Mère Thérésa qui s'est déguisée ...

Posts à l'affiche
Posts Récents