L'art d'avoir toujours raison

Avoir toujours raison. Voilà qui sonne comme un de ces nombreux livres d'obscurs gourous du qui vous promettent des miracles sans effort. Pourtant son auteur, Arthur Schopenhauer, est effectivement un maître dans l'art du débat. Son ouvrage est un passage obligé pour tout homme politique ou toute personne dont l'art oratoire est un aspect trop important pour qu'il ne soit pas au summun. Le livre est très, très, très difficile. Si vous parvenez à le maîtriser, ce sera au prix d'immenses efforts. Les raisons principales sont le style, difficile et avec de nombreuses références latines, et ses exemples que seul un féru d'histoire comprendra (le congrès de Vienne, aujourd'hui (hélas), peu de gens connaissent).

Le livre contient une suite de stratagèmes, qui doivent vous permettre d'emporter le débat, que vous ayez raison ou tort. Assez fascinant de voir un débat politique ensuite, et de percevoir leur utilisation (et la malhonnêteté intellectuelle qu'ils comportent souvent). Si vous ne devez lire qu'un chapitre, l'introduction vaut l'effort. Arthur Schopenhauer y explique la structure de tout débat :

  • les modes (ad rem : je m'attaque à la vérité objective, ou ad hominem : je démontre les contradictions de l'argumentaire ou de l'orateur (la vérité subjective)) ,

  • les méthodes (réfutation directe (j'attaque les hypothèses ou le raisonnement) ou réfutation indirecte (j'attaque les conclusions, soit en montrant un cas contraire ou une conséquence fausse))

Le livre n'est vraiment pas cher, il est quasi gratuit en ebook, et on le trouve quasiment en totalité avec quelques recherches sur internet. Pas d'excuse donc. En revanche, le coût pour comprendre est fort, et je déconseille sa lecture le soir après une journée de travail (sauf à avoir des problèmes d'insomnie). Un must pour qui veut se préparer à un débat avec des contradicteurs de talent.

Posts à l'affiche
Posts Récents